Synesthésie

De nombreux autistes sont dotés de ce que l’on appelle la synesthésie.

Je l’ai, cette condition, et c’est une des raisons pour lesquelles s’il existait une pilule pour ne plus être autiste, je ne la prendrai pas.

Parce que la synesthésie, c’est de la bombe.
Surtout associée aux passerelles cognitives en millefeuille propres au cerveau Aspie.

C’est le LSD sans LSD, si tu veux.

Qu’est-ce que c’est, la synesthésie ?

La synesthésie (du grec syn, « avec », union, et aesthesis, « sensation ») est donc un état neurologique (non pathologique) dans lequel la stimulation d’une voie sensorielle ou cognitive (par exemple l’audition) entraîne des expériences automatiques et involontaires dans une deuxième ou plusieurs voie(s) sensorielle(s) ou cognitive (par exemple, la vision).
En d’autres termes, lorsqu’un sens est activé, un autre sens non lié est activé en même temps.
Par exemple: entendre de la musique et voir simultanément le son comme des tourbillons ou des motifs de couleur.

Personnellement je vois les sons, je ressens les textures et j’ai un goût spécifique dans la bouche à la vue du métal ou de l’acier. Depuis que j’ai appris à compter et que je connais les jours de la semaine, je les vois (littéralement, je les vois dans ma tête, comme projetés sur un écran de cinéma) avec une couleur associée. Ces couleurs n’ont pas changé avec le temps.

Dans mon livre Et si VOUS étiez autiste?, je consacre un chapitre entier à ce sujet, avec moultes témoignages et exemples. Rien que le relire me fait des feux d’artifices dans le corps et le cerveau.

Et plus précisément?

Nous autres dotés de synesthésie nous appelons des synesthètes. C’est un beau mot.

Mais cela recouvre un éventail de particularismes: en 2004, l’Association Américaine de Synesthésie dénombrait 152 formes de synesthésies différentes… Mais certaines sont quand-même beaucoup plus répandues que d’autres.

pensée autiste

Synesthésie graphèmes-couleurs (qui représenterait 65 % des synesthésies): les lettres de l’alphabet (ou des nombres) sont perçues colorées.

Synesthésie numérique: les nombres sont tous et systématiquement associés avec des positions dans l’espace.

Synesthésie spatio-temporelle: carte mentale des jours de la semaine et/ou des mois de l’année. On « voit le temps », en forme de ruban, d’anneau ou de cercle par exemple.

Synesthésie cognitive: association d’un mode sensoriel à une représentation mentale en général (par exemple une couleur associée à une lettre).

Synesthésie musique-couleurs: perception de couleurs en réponse à des sons.

Synesthésie musique-odeurs: perception d’odeurs ou saveurs en réponse à des sons, dont la musique.

Synesthésie lexicale-gustative (peu répandu): les mots individuels ainsi que les phonèmes du langage parlé provoquent des sensations de goûts dans la bouche.

La personnification ordinale/linguistique (POL, ou personnification): des séquences, comme les nombres, les couleurs, les jours de la semaine, les mois et lettres, sont associées avec des personnalités.

Les associations formes-couleurs sont plus répandues, alors que celles qui impliquent des goûts et odeurs sont plus rares.

Il existe également des synesthésies avec les émotions et la douleur, qui provoquent des saveurs, odeurs, sons ou perceptions visuelles.

D’où ça vient ?

Presque toutes les études sur le sujet ont suggéré que la synesthésie a une origine génétique, car certaines familles recensent beaucoup plus de cas de synesthésie que d’autres.

L’imagerie cérébrale a suggéré que les synesthètes pourraient avoir un nombre anormalement élevé de connexions neuronales. Tu le vois se profiler, le rapport avec l’autisme Asperger ?

Et bien oui: en 2018 une publication identifie pour la première fois quelques gènes qui semblent prédisposer à la synesthésie, offrant potentiellement une occasion de mieux comprendre d’autres troubles tels que l’autisme. Voilà.

Sølve Sundsbø "The Ever Changing Face of Beauty"

A quoi ça sert la synesthésie, me diras-tu ?

Premièrement c’est une fête de tous les instants, ou presque. La synesthésie me permet de percevoir le monde à travers une intégration de plusieurs sens qui est réellement jouissive. Elle est source d’expériences sensorielles multi-dimensionnelles, si je puis dire, et ça c’est cool.

Mais surtout, elle est source de créativité.
Et de très grands artistes étaient synesthètes (la plupart Asperger): Vincent Van Gogh, Vassily Kandinsky, Georgia O’Keeffe, Leonard de Vinci (évidemment), Joan Mitchell, Claude Debussy, Marilyn Monroe, Billy Joel, Lady Gaga, Billie Eilish, Kanye West, Stevie Wonder, Duke Ellington, Miles Davis, Frederic Chopin, Franz Litz, Pharell Williams, Alain Passard (chef cuisinier), Victor Hugo, Vladimir Nabokov, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, Verlaine…

Car oui, ça marche aussi pour les mots! La synesthésie désigne aussi un procédé poétique ou artistique qui permet de mettre en relief une image en faisant appel à d’autres modalités sensorielles. [Note: Les Fleurs du Mal sont un festival de synesthésie poétique].

Extrait de Correspondances, de Charles Baudelaire:
« Comme de longs échos qui de loin se confondent […]
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme des hautbois, verts comme des prairies,
Et d'autres corrompus, riches et triomphants, […] »
Extrait de Voyelles, d'Arthur Rimbaud:
« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu, voyelles, / Je dirai quelque jour vos naissances latentes ». 
Ecrit de Vladimir Nabokov:
« Les jaunes comprennent divers e et i, un d crémeux, un y doré et un u, dont je ne peux exprimer la valeur alphabétique que par cuivré avec un éclat d’olive. »

Ces jaillissements multi-sensoriels, je tente de les faire vivre aux personnes qui en sont dépourvues, par mon art et par mes mots.

Parce que vous le valez bien.


En savoir plus sur Louve Joyeuse

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

3 Commentaires

  1. Eric

    Un article passionnant sur la synesthésie, dans la veine de ce blog qui, à distance des clichés, des querelles de chapelle et de la militance sauvage, nous fait voyager avec bonheur en neurodiversité pour en célébrer la richesse créatrice.
    Merci chère Anne Cossé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top
error: Content is protected !!